Ma Photo

Statistiques

« L'Écumoire | Accueil | Un crocodile en été »

20 août 2008

Commentaires

Emmanuelle

Désolée sur la méprise, Madame, moi aussi je ne parle que de moi, d'où le malentendu.

Je revais d'un autre moi

Hum, Emmanuelle, jamais Madame ne se serait permis de conjecturer sur la manière dont VOUS fûtes séduite. Madame, comme nombre d'internautes, ne parle jamais ... que d'elle-même ! Sans rancune, elle l'espère ?

mikael

Je vois que tu potasses la question...
Il est trop tard pour mon esprit de contradiction (pourtant proverbial !)
je vais me coucher, bonne nuit.

Emmanuelle

Non, ils se rapprocheraient plutôt des employés de bureau selon moi.
Mais je connais peu d'acteurs et peu d'employés de bureau.
Aucun astronaute. Peu de boulangers (dont un écrivain). Beaucoup de paysans (ils couchent tous ensemble).

Mikael

les profs sont un peu comme des acteurs, non ?

Emmanuelle

Ah, et aussi : moi je fréquente depuis 10 ans des profs, et ben ils couchent presque tous ensemble...

Mikael

"faibles", pourquoi ?
Je pencherais plutôt pour une grande sensibilité. C'est ce qui rend les gens malheureux et les artistes, doués.

Emmanuelle

"Je rêvais d'un autre moi" : vous avez du mal lire. Mais bravo : vous êtes le premier des médisants prévisibles (voir ici : https://lescorpsempeches.net/corps/?p=292)... et bravo pour le "Madame" car je suis bien sûr mariée et honnête mère de famille, bien qu'écrivain...

Je revais d'un autre moi

Vos mots sont, eux, fort justes et bien pesés. Il est en effet des individus faibles qui ne se connaissent pas assez pour savoir se refuser à qui les adule et couche cette adoration sur papier : devenus icônes ils sont dépendants de ce statut. Madame a ainsi été séduite.

Mikael

Pas tout à fait un hasard, disons que vos billets respectifs ont fait ressurgir ce souvenir.

Emmanuelle

Je ne sais pas pourquoi, je me sens un peu concernée là*. Mais je peux te dire une chose : je ne suis pas du tout à la recherche d'un nouvel auteur, surtout pas...

* si c'est un hasard alors là c'est trop fort !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.